Rentrée Scientifique 2017

L'IRAD Doublement Honoré

INNOVATION

LE LABORATOIRE AGROALIMENTAIRE DE L’IRAD EN MODE SÉDUCTION

Cette entité s’est dotée de trois nouvelles unités pour mieux répondre aux attentes des usagers.

Hypocrate disait : « Que ton aliment soit ton premier médicament ». Comme tout médicament, lorsque l’aliment est mal préparé il devient un poison. Le Cameroun a un potentiel agricole incommensurable et l’IRAD a développé des technologies post-récoltes pour limiter les pertes et des procédés pour ajouter de la valeur aux produits issus de l’agriculture. Cependant les questions qui demeurent sont celles de savoir comment valoriser tant de richesses ? Comment en faire profiter le maximum de la population ? Pour répondre à ces questions, un groupe de professionnel du domaine à décider de partager avec vous leurs connaissances.Qui sont-ils ? Ce sont les technologues alimentaires du laboratoire de technologie agroalimentaire qui vous ouvrent leurs portes. Aujourd’hui ils partagent avec vous leurs expériences, Pour mieux vous servir, trois unités ont été créés:

  • • L’unité Recherche et Développement est chargée de mûrir des réflexions sur des thématiques nouvelles pouvant aboutir à de nouveaux produits ou services ;
  • • L’unité qualité est chargée d’élaborer une politique qualité et de l’appliquer au sein du laboratoire en vue  d’arrimer ce dernier aux standards ;
  • • L’unité technique est chargée de  la production, de l’analyse des produits alimentaires et de la formation aux procédés agroalimentaires.

Activités à venir   

  • •  Ouverture des formations en  technologie alimentaire au personnel de l’IRAD.

Ainsi, que vous vouliez connaitre le comportement sensoriel ou la composition de votre aliment, que vous  vouliez vous former en un procédé particulier, vous savez ce qu’il vous  reste à faire. Venez visiter et prendre connaissance des nouveautés du  laboratoire de technologie agroalimentaire. D’ici là, portez-vous bien.

Abeline MBESSO

Chef de laboratoire 

Laboratoire des Technologies

Agro-alimentaires de NkoIbisson

RENTRÉE SCIENTIFIQUE 2017

L’IRAD DOUBLEMENT HONORÉ

En plus  de présenter la leçon inaugurale  de la célébration la 5ème édition  de la rentrée scientifique, Dr Vincent Ngwang Tanya, un ancien de l’IRAD, a été également honoré par la grande famille de la recherche le 18 octobre 2017 , au  palais  des Congrès de Yaoundé , à l’occasion , pour  ses nombreuses et pertinentes  contributions à la recherche

Esplanade du palais de congrès de Yaoundé, le 18 octobre 2017

Il est désormais de tradition que le Ministre de la Recherche scientifique et de l’Innovation (MINRESI), Dr Madeleine TCHUINTE, communie avec la grande famille des chercheurs au cours de ce qui est convenu d’appeler la « Rentrée scientifique ». Fidèles à cette tradition, le MINRESI et les chercheurs, tous grades confondus, d’Attachés de recherche aux Directeurs de recherche en passant par les Chargés de recherche et les Maîtres de recherche, des huit Instituts, Agences, Centres et Comités de recherche sous tutelle du MINRESI, se sont donnés rendez-vous au somptueux Palais des Congrès de Yaoundé pour leur parade habituelle. Mais davantage pour échanger et partager sur le thème « Défis de la consolidation d’une masse critique de chercheurs au service du développement du Cameroun ». Il s’agit des chercheurs de l’Institut de Recherche Agricole pour le Développement (IRAD), de l’Institut National de Cartographie (INC), de l’Agence Nationale de Radioprotection (ANRP), de l’Institut de Recherche Géologique et Minière (IRGM), de l’Institut de Recherche Médicale et d’Etude des Plantes Médicinales (IMPM), de la Mission de Promotion des Matériaux Locaux (MIPROMALO), du Centre national d’Education (CNE) et du Comité National de Développement des Technologies (CNDT). Une bonne fourchette des membres du Gouvernement dont le MINCOM, le MINSEP, le MINJEC et bien d’autres sont venus rehausser l’éclat de cette cérémonie par leur présence. Les festivités s’ouvrent par la parade habituelle des chercheurs, en commençant par les plus jeunes. Ensuite suivront une photo de famille avec les membres du Gouvernement présents et le plat de résistance constituée du Mot de bienvenue de la Secrétaire Générale du MINRESI ; la présentation de la leçon inaugurale par le Dr Mathurin TCHATAT, Directeur de recherche, coordonnateur national de Foret, Sol et Environnement à l’IRAD, l’adoubement de l’éminent chercheur Dr Vincent Ngwang, épistémologiste et Directeur de recherche retraité qui, à l’occasion, a reçu les félicitations du MINRESI et de ses pairs chercheurs (il succède à Dr MBAH, un ancien de l’IRAD distingué lors de la 4ème édition de la rentrée scientifique); la présentation des chercheurs promus au grade supérieur, la présentation des chercheurs nouvellement recrutés et le discours de circonstance du MINRESI. ce fut l’occasion pour Dr Madeleine TCHUINTE de revisité l’oeuvre immense par la recherche courant 2017, d’indiquer le cap pour la nouvelle année. Mais aussi et surtout d’annoncé le recrutement de 173 nouveaux chercheurs, après le recrutement de 205 et 100 chercheurs respectivement en 2015 et 2016. Pour rappel, la rentrée scientifique a été institué en 2013, sous l’impulsion du MINRESI, Dr Madeleine TCHUINTE. elle vise à « Magnifier le corps des chercheurs, un corps souvent discret, mais très parlant parce que situé à la base transformation socio-économiques qui ont cours dans la construction et l’émergence des Etats modernes », cf. discours de Madame le Ministre de la Recherche Scientifique et de l’innovation prononcé le  12 Octobre 2016 à l’occasion de la 4ème édition de la rentrée académique.

Claude ZEBA