irad 5:04 mars 13, 2018 Comments are off

zone de forêts denses humides à pluviométrie monomodale (zone I):

La zone de forêts denses humides à pluviométrie monomodale est comprise entre 2°6” et 6°12” de latitude Nord, et 8°48” et 10°30” de longitude Est. Elle intéresse les régions du Littoral et du Sud-Ouest, ainsi que la bordure côtière de la région du Sud. Elle s’étend sur une superficie de 4,5 millions d’hectares dont 282 000 (soit 6,3 %) sont cultivés. Il s’agit essentiellement d’une zone de basse altitude dont la monotonie est rompue par le Mont Cameroun qui culmine à 4095 m. Ici règne un climat équatorial de mousson, très humide, chaud et pluvieux. Le régime pluviométrique est de type monomodal. Les pluies sont abondantes et réparties sur toute l’année. Elles varient en moyenne entre 2 500 à 4 000 mm, à l’exception de la localité de Debundscha qui s’illustre parmi les régions les plus pluvieuses du monde avec 11 000 mm d’eau par an. Les températures sont élevées tout au long de l’année et oscillent entre 22 et 29°C. Le taux d’humidité de l’air est compris entre 85 et 90 %. Ici prédomine la végétation de forêts denses humides sous plusieurs types de couverts. C’est la zone de prédilection des tubercules et d’une variété de cultures d’exportation en l’occurrence caféier Robusta, cacao, théier, bananier et bananier plantain, palmier à huile, et hévéa ;