Bienvenue

Bienvenue sur le site de l’IRAD

Depuis le Comice agropastorale d’Ebolowa en janvier 2011, le Chef de l’Etat a engagé le Cameroun dans la Vision 2035, voie d’émergence de l’économie nationale. Pour y arriver, de nombreux efforts sont requis de toutes les couches socio-économiques et de tous les secteurs de production afin d’assurer et de maintenir une croissance forte, durable et équitable, notamment du secteur rural, axée sur la réduction de la pauvreté, l’assurance de la sécurité alimentaire et la conservation de l’environnement.

En savoir plus

Mot du Directeur Général

Depuis le Comice agropastorale d’Ebolowa en janvier 2011, le Chef de l’Etat a engagé le Cameroun dans la Vision 2035, voie d’émergence de l’économie nationale. Pour y arriver, de nombreux efforts sont requis de toutes les couches socio-économiques et de tous les secteurs de production afin d’assurer et de maintenir une croissance forte, durable et équitable, notamment du secteur rural.

En savoir plus

Actualité

Actualité de l’IRAD

Cultures Annuelles

Cultures Pérennes

Foret, Sol et Environnements

Productions Animales et Halieutiques

Systèmes de Production économie et Sociologie Rurale

QUELQUES PROJETS

Convention de partenariat

produce up to 28 tons of prefoundation maize seed, 90 tons of foundation maize seeds and 55 hybrid maize seeds by the year 2018 ; Produce up to 8 tons of prefoundation sorghum seed, 50 tons foundation sorghum seeds and 40 tons of dry season sorghum seeds by the year 2018.

Convention de service

Amélioration de la santé et de la fertilité des sols, disponibilité et accessibilité des semences améliorées et augmenter la productivité des systèmes de production hivernale et en irrigué, ciblant les petits exploitants.

Material Transfer Agreement

Oil palm breeding Material Transfer Agreement.

Cacao

Courte description du projet

Sorgho

Courte description du projet

Manioc

courte description du projet

Coton

Courte description du projet

MaÏs

Courte description du Projet

Nos domaines d'intervention

Les principaux services offerts par l'IRAD sont les suivants

Recherche et développement

La recherche en agriculture est la principale Mission  de l'IRAD

Recherche et développement

La recherche en agriculture est la principale Mission  de l'IRAD qui a plusieurs axes de recherche.

Production

L'IRAD Appui la production des plantes et les animaux comme

Production

L'IRAD Appui la production des plantes et les animaux comme résultat de recherche.

Formation et accompagnement

Le développement des programmes et projets font parties des activités

Formation et accompagnement

Le développement des programmes et projets font parties des activités de l'IRAD.

Prestation de services

L'IRAD assure la prestation des services.

Prestation de services

L'IRAD assure la prestation des services.

Ce que disent les différents experts du secteur

L'avis des experts au sujet des activités de l'IRAD.

STRUCTURES

L’IRAD possède plusieurs types de structures

Structures Opérationnelles

Les centres de recherches

Centre Régional de Recherche de Maroua


Centre Régional de Recherche Agricole de Wakwa


Centre Régional Bambui


Production

Famille des produits

Céréales


Documentation

Centre de documentation de l’IRAD

Textes Et Lois


Publications


Discours


Restez informez des activités de l'IRAD

L'IRAD conduit plusieurs projets et programmes importants à travers le Cameroun

Parrainage

MINRESI

Premier Ministre

MINFI

Quelques statistiques

50+

Années d'expérience

400+

Chercheurs

500+

Projets réalisés

10000+

Publications

L’IRAD est un établissement public administratif doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière. Il est placé sous la tutelle   technique du Ministère de la Recherche Scientifique et de l’Innovation et sous la tutelle financière du Ministère de l’Economie et des Finances. L’organisation actuelle de l’IRAD est caractérisée par un système décentralisé à deux dimensions avec d’une part, le Conseil d’administration et la Direction Générale (le siège) et d’autre part, les Organes Consultatifs et les Structures Opérationnelles périphériques. L’IRAD est administré par deux organes : le Conseil d’Administration et la Direction Générale.

Centre Régional de Recherche de Maroua


Centre Régional de Recherche Agricole de Wakwa


Centre Régional Bambui


Les Structures Opérationnelles de Recherche

Ce sont les lieux d’implantation et d’exécution des activités scientifiques et techniques de l’Institut. Elles représentent les unités décentralisées et régionalisées de la recherche agricole. Le fonctionnement des structures opérationnelles est tel qu’à chaque niveau, le chef de structure est assisté par des responsables d’entités d’appui technique et de gestion. Chaque centre est dirigé par un chef de centre qui représente le Directeur Général dans sa zone de compétence.

L'historique en quelques lignes

En 1965, le gouvernement du Cameroun crée l’Office National de la Recherche Scientifique et Technique (ONAREST), pour centraliser en un seul organisme, les activités de recherche agricole autrefois dispersées dans plusieurs structures nationales, ou confiées par contrat à des organismes étrangers de recherche.

Au sein de l’ONAREST, trois Instituts à vocation de recherches agricoles et forestières sont créés en 1974.

En 1979, la Délégation Générale à la Recherche Scientifique et Technique (DGRST.) est créée. Elle comprend 5 Instituts. L’Institut de Recherche Agricole et Forestière(IRAF) est remplacé par l‘Institut de Recherche Agronomique (IRA) et le siège de l’Institut est ramené de Buéa à Yaoundé, et lInstitut de Recherches Zootechniques, Pastorales et Vétérinaires (IZVP) intègre les activités menées avant par lInstitut d’Elevage et de Médecine Vétérinaire des pays Tropicaux (IEMVT), dont le siège a été ramené de Ngaoundéré à Yaoundé.

En 1984, la DGRST devient le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRES).

Face à la crise profonde qu’a connue la Recherche Agricole Camerounaise à partir de 1986, un plan de restructuration caractérisé par: un allègement du dispositif infrastructure! et du personnel; une régionalisation de la recherche et un renforcement des relations avec le développement, a été mis en place par l’état et a permis d’aboutir à la création en 1996 de l’Institut de Recherche Agricole pour leDéveloppement (IRAD) suite à la fusion de l’IRA et de l’IRZV.

Structures Opérationnelles

                  L’IRAD dispose d’une quarantaine de structures opérationnelles de recherche dans chacune des 10 régions du pays structurées en cinq centres régionaux de recherche agricole (CRRA) à Maroua, Wakwa, Bambui, Ekona et Mbalmayo, et trois centres spécialisés de recherche agricole à Meyomessala, à Kribi et à La Dibamba. Chaque CRRA couvre l’une des cinq zones agro-écologiques du Cameroun. Il est administrativement responsables de plusieurs stations polyvalentes (SPRA) et/ou spécialisées (SSRA) de recherche agricole, lieux d’implantations et d’exécution des activités scientifiques et techniques de l’Institut. Elles représentent les unités déconcentrées de la recherche agricole. De plus, il existe une trentaine d’antennes de recherche agricoles disséminées à travers tout le triangle national et rattachées aux SPRA.

Le fonctionnement des structures opérationnelles à chaque niveau hiérarchique est assuré par un chef de structure responsable de la gestion globale de sa structure. Il est assisté de responsables administratifs, financiers et scientifiques. Le chef de centre représente le directeur général dans sa zone de compétence.

Il est assisté d’un :

  • Coordonnateur scientifique régional
  • Chef d’appui administratif et financier
  • Comptable délégué
  • Comptable-matières

Les cinq centres régionaux de recherche agricole (CRRA) sont des structures exerçant une responsabilité sur l’étendue de chacune des cinq zones agro-écologiques. Ils sont dotés d’une vocation nationale et régionale pour couvrir l’ensemble des problèmes du développement agricole

Coopération

Coopérations

L’IRAD dont la mission est de répondre aux différents besoins des acteurs du développement
agricole sur l’étendue du territoire national, conduit des activités de recherche visant la promotion
du développement agricole dans les domaines des productions végétales, animales, halieutiques,
fauniques, forestières et de l’environnement. Il a aussi la charge de mettre au point des innovations
technologiques agro-alimentaires et agro-industrielles.
Les énormes efforts financiers consentis par le gouvernement pour soutenir la recherche agricole se
sont avérés insuffisants, surtout depuis la situation de crise économique des années 1986. C’est
ainsi que l’Institut s’est tourné vers une coopération nationale, régionale et internationale visant à la
fois le renforcement de ses capacités institutionnelles, humaines, infrastructurelles et financières,
son insertion dans les réseaux africains (notamment le réseau Ouest et Centre africain), aussi bien
que le développement d’un partenariat avec les institutions de recherche de renom des pays du
Nord, afin de jouer un rôle actif au sein de la communauté scientifique internationale (IRAD,
2007c).
Pour garantir une coopération efficace et dynamique avec les différents partenaires impliqués, les
projets, microprojets et programmes nécessitent un suivi évaluation technique et financier rigoureux
et l’appui des acteurs dans l’exécution des activités. En vue d’atteindre ces missions, l’IRAD a mis
en place la Cellule de Coopération depuis février 2005.

Des missions de la Cellule de Coopération

A travers cette cellule, l’IRAD établit et développe des relations de coopération avec des instituts
de recherche, des institutions universitaires nationales et étrangères, des organismes
gouvernementaux, des organisations non gouvernementales, des organisations régionales ou
internationales.
A ce titre, la Cellule de la Coopération de l’IRAD élabore en collaboration avec les responsables
concernés les accords de partenariat (Mémorandum d’entente, convention, protocole d’accord,
contratetc…), En somme, il s’agit de tout texte ayant pour objet l’établissement des relations de
collaboration entre l’IRAD et un partenaire ou groupe de partenaires.
Cette cellule est également chargée du suivi-évaluation des relations qui le lient l’IRAD à tous ses
partenaires, de l’accueil des missions et délégations étrangères, ainsi que de l’organisation
matérielle de leur séjour.
Le Suivi de la composition des délégations de l’IRAD se rendant à l’étranger fait également partie des
missions de la Cellule. De plus, elle veille à ce que les rapports de missions des responsables et chercheurs à
l’étranger soient exploités et les recommandations mises en application.
En somme les missions de cette cellule visent à renforcer le rayonnement de l’IRAD sur le plan national et
international.

Partenaires

Projets

E-mail

irad@irad.cm

Localisation Siège

Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Formulaire de Contact

Nom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

TéléPhone (obligatoire)

Site Web

Message

Le réseau d'IRAD Cameroun

L’IRAD dispose d’une quarantaine de structures opérationnelles de recherche dans chacune des 10 régions du pays structurées en cinq centres régionaux de recherche agricole (CRRA) à Maroua, Wakwa, Bambui, Ekona et Mbalmayo, et trois centres spécialisés de recherche agricole à Meyomessala, à Kribi et à La Dibamba. Chaque CRRA couvre l’une des cinq zones agro-écologiques du Cameroun. L'IRAD compte aussi 08 structures opérationnelles.

CENTRES

Centre Régional de Maroua

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Centre Régional de Recherche de Nkolbisson

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Centre Spécialisé de Recherche en Forêt et Environnement du Dja (CEREFEN)

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Centre Régional de Recherche de Wakwa

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Centre Spécialisé de Recherche sur les Ecosystèmes Marins (CERECOMA)

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Centre Régional de Recherche de Bambui

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Centre Spécialisé de Recherche sur le Palmier à Huile (CEREPAH)

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Centre Régional de Recherche d'Ekona

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Le Centre Africain De Recherche Sur La Banane Et La Banane Plantain (CARBAP)

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

STATIONS

station polyvalente de recherche de yagoua

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Station polyvalente de Recherche de Foumbot

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Station Spécialisée de recheche à Vocation Régionale et Internationale de Foumban

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Station polyvalente de Recherche de Nko'o Olong

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Station polyvalente de Recherche de Meyomessala

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

station polyvalente de recheche de Garoua

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Station polyvalente de Recherche de Bagangté

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Station polyvalente de Recherche de Barombi-Kang

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Herbier national

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Station polyvalente de Recherche de Nkoevone

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

station polyvalente de recherche de Banyo

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Centre Spécialisé de Recherche sur les Ecosystèmes Marins (CERECOMA)

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Station polyvalente de Recherche de Njombé

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Station polyvalentede recheche de Bertoua

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Station polyvalente de Recherche de Yokadouma

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Antenne de Recherche de Mbouroukou

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Station polyvalente de Recherche de Dschang

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

station spécialisée de limbé-Batoké

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

station polyvalente de recherche d'Abong-Mbang

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

ANTENNES

Antenne de Recherche de Santchou

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Antenne de Recherche d'Edéa

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Antenne de Recherche de Meiganga

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Antenne de Recherche de Mbere

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Antenne de Recherche de Babungo

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Antenne de Recherche de Antenne de Recherche de Kousseri

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Antenne de Recherche de Maga

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Antenne de Recherche de Obang Mamfe

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Antenne de Recherche de Kribi

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Antenne de Recherche de Tibati

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Antenne de Recherche de Bibémi

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Antenne de Recherche de Santa

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Antenne de Recherche de Tchatibali

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Antenne de Recherche de Makebi

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Antenne de Recherche de Mundemba

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Antenne de Recherche de Tondje

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Antenne de Recherche de Ndokayo

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Antenne de Recherche de Sanguere/Karewa

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Antenne de Recherche de Zoetélé

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Antenne de Recherche de Guétalé

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Antenne de Recherche de Mbouroukou

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Antenne de Recherche de Mbe

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Antenne de Recherche de Mancha

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Antenne de Recherche de Poli-Fignole

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Antenne de Recherche de Ambam

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun

Antenne de Recherche de Bogo

BP 2123, Nkolbisson, Yaoundé, Cameroun