De 1974 à nos Jours

 De l’ONAREST à divers départements ministériels en charge de la recherche scientifique et technique à l’IRAD

De 1974 à nos Jours

Regroupement des instituts en charge de la recherche agronomique et zootechnique en deux : IRAF (Institut de recherche agricole et forestière) dont le siège est à Ekona et composé de quatre Centres spécialisés de recherche : Ekona (Cultures Pérennes), Njombé (cultures vivrières), Douala (Recherche Forestière), Maroua (Cultures textiles et vivrières) et une douzaine de stations; et IRZ (Institut de Recherche Zootechnique) dont le siège est à Ngaoundéré et qui disposait d’un seul Centre à Wakwa et d’une seule station à Bambui.

1976

Création de la Délégation Générale de la Recherche Scientifique et Technique (DGRST2), en remplacement de l’ONAREST. L’IRAF devient IRA et comprend 5 Centres de Recherche répartis comme suit : 5 centres de recherche agricole (CRA) à Maroua, Nkolbisson et Ekona, un Centre National des Sols (CNS), un Centre de Recherches Forestières (CRF) à Nkolbisson, et sept stations. L’IRZ étend son dispositif à deux Centres de recherche zootechniques (Wakwa et Bambui) avec sept stations.

1979

IRZ devient l’Institut de Recherche Zootechnique et Vétérinaire IRZV.

1992

CREATION DE L’INSTITUT DE RECHERCHE AGRICOLE POUR LE DEVELOPPEMENT (IRAD) à la suite de la fusion de l’IRA et de l’IRZV

1996

1er Contrat-plan de l’IRAD signé avec le Gouvernement de la république

2005

1er  Plan stratégique de l’IRAD

2008-2011

2e Contrat-plan de l’IRAD signé avec le Gouvernement de la république

2013

2e Plan stratégique de l’IRAD

2013-2018