PRESENTATION DE LA STATION POLYVALENTE DE RECHERCHE AGRICOLE DE NKO’OLONG

(SPRA-NKO)

I. Historique

La Station Polyvalente de Recherche Agricole de Nko’olong est l’une des deux Stations nouvellement créées à l’IRAD pour une action et une visibilité plus accrue de l’action de la recherche et le développement du Cameroun à l’horizon 2035. Après transformation de l’antenne du même nom créée en 1983. Elle est l’émanation de la décision N°02/IRAD/PCA/2017 du 04 février 2017 suite aux résolutions de la 36ème session ordinaire du Conseil d’administration. Sa création répond aux demandes exprimées par les populations et par Madame le Ministre de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (MINRESI) lors d’une visite de travail effectuée en date du 19 au 20 octobre 2016 à Kribi.

La Station Polyvalente de Recherche Agricole de Nko’olong (SPRA-NKO) est située à environ 23 km de Kribi aux coordonnées GPS de Longitude 2.83108° Nord et de Latitude 10.04753° Est sur la route Kribi-AKOM II. Cette nouvelle structure opérationnelle de Recherche est venue enrichir le réseau du Centre de Recherche Régional d’EKONA.

II. Ses Missions et attributions

Les missions de la nouvelle Station Polyvalente de Recherche Agricole de Nko’olong de par son caractère polyvalent sont diverses et multiples.

Dans ce sens, elle est l’image par homothétie de l’IRAD dans le département de l’Océan en général et des localités environnantes en particulier.

Ainsi, elle a pour missions principales :

Promouvoir les résultats de la recherche développés par l’IRAD dans le processus de création de la richesse et des emplois en vue du développement socio-économique des populations ;

Développer toutes les activités de l’IRAD dans le département de l’Océan ;

Intensifier les actions de collaboration avec les universités, la société civile et le secteur privé d’affaires ;

Permettre aux chercheurs d’innover et d’apporter des solutions idoines aux besoins des populations et aux questions de développement au niveau de Kribi ;

Développer des mécanismes adéquats pour amener les entrepreneurs agricoles locaux à s’intéresser à la culture de l’hévéa ;

Contribuer à l’amélioration significative de la qualité de vie des populations côtières.

III. Ses Atouts et/ou résultats saillants de Recherche et développement

1. Ses Atouts

La Station Polyvalente de Recherche Agricole de Nko’olong a comme atout principal sa situation géographique favorable et son climat généreux propice au développement de la majorité des spéculations vulgarisées par l’IRAD en zone de forêt humide à pluviométrie monomodal.

Sa superficie estimée à 600 hectares;

La nouvelle station se situe aussi dans le voisinage du Port Autonome en eau profonde de Kribi (PAK).

2. Résultats saillants de Recherche et développement

La Station Polyvalente de Recherche Agricole de Nko’olong contribue à la préservation de la collection des variétés d’hévéa soient 1325 accessions et 157 clones (40 de Wickham, 32 de l’Amérique du sud, 45 d’IRCA, 35 non IRRDB et 5 chinois.) et à l’évaluation de leurs performances dans les conditions éco-climatiques du Cameroun avant la vulgarisation éventuelle pour les nouvelles plantations et replantations.

IV. Les projets et les activités en cours ou passés

Parmi les Projets et/ou activités, on peut citer:

L’Enquête Socio-économique pour la mise sur pieds d’un Diagnostic de Référence dans les localités riveraines de la Station Polyvalente de Recherche Agricole de Nko’olong;

Les champs clonaux à grande échelle pour l’évaluation des performances agronomiques ;

Les champs clonaux à petite échelle pour les accessions ;

Les jardins à bois de greffe pour les clones et accessions, avec 2 à 8 points par clone.

Les autres activités en cours dans la station sont de plusieurs ordres :

La mise en place des pépinières de cacao, de plants fruitiers et d’hévéa ;

Préparation des parcelles pour la mise en place des tests d’expérimentation des diverses spéculations ;

L’organisation de portes ouvertes plusieurs ainsi que des sessions d’écoles champs-paysans pour former les formateurs de proximité à l’exploitation des résultats de recherche ;

La diversification des cultures ;

La conduite des plantations ;

La pratique de la pisciculture ;

La construction des locaux de la Station.

V. Quelques statistiques

1. Ressources humaines

Quelques chiffres :

Nombres
Chercheurs 02
Personnel Administratif 03
Personnel Technique 27
Total 32

2. Superficie

La Station Polyvalente de Recherche Agricole de Nko’olong s’étend sur une superficie estimée à 600 hectares dont 305 ha pour les expérimentations, 125 ha pour les plantations industrielles et 14 ha pour les infrastructures sociales et administratives.

3. Infrastructures

La Station Polyvalente de Recherche Agricole de Nko’olong malgré tous ses atouts naturels ne fait cependant pas l’exception des réalités liées à son caractère jeune mais jouit néanmoins d’une volonté ferme de son Directeur Général à travers :

Un (01) magasin de trie de semences en cours de construction ;

Un (01) point de captage d’eau en cours de construction.

Le bloc administratif de la Station Polyvalente de Recherche Agricole de Nko’olong partage le bâtiment du Centre Régional de Recherche sur les Ecosystèmes Marins (CERECOMA) sis à Kribi de façon provisoire.

4. Productions scientifiques

Les activités de recherche menées sur l’hévéa à Nko’olong ont permis de préserver le germplasm et d’évaluer leur performances dans les conditions Eco-climatiques du Cameroun avant la vulgarisation éventuelle pour les nouvelles plantations et replantations.